Les bienfaits de d’huile de calophylle

Les bienfaits de d’huile de calophylle

Des noix d’un arbre tropical répandu dans le Sud-Est asiatique, les îles de l’océan Indien et du Pacifique sud. Fohara (Madagascar), tamanu (Polynésie) ou takamaka (La Réunion), quel que soit son nom, l’huile du Calophyllum inophyllum est utilisée dans les médecines traditionnelles de nombreuses cultures.

Les bienfaits de l’huile de calophylle

Elle est hyper régénérante. Ajoutée à une préparation cosmétique, c’est une précieuse alliée contre les rides. Elle cicatrise et répare les gerçures, les crevasses et les dartres, et contribue à lutter contre l’eczéma et les mycoses, car elle est antibactérienne et anti-inflammatoire. Elle renforce et relance la circulation, et a pour effet d’atténuer les varices, les jambes lourdes, la couperose, les vergetures ou les cernes. Chauffante, elle s’utilise en cas de raideurs et de courbatures, pour maintenir les articulations souples, mais aussi pour pallier les écarts de température dont souffre l’épiderme, notamment l’hiver à la montagne.

Des acides gras mono ou polyinsaturés ( oméga-9 et 6) et des acides gras saturés, garants de l’élasticité de la peau. Des actifs insaponifiables: des polyphénols (antioxydants, cicatrisant et fluidifiant la circulation), de la vitamine E (antioxydante), de l’acide calophyllique et de l’inophylline (cicatrisants).

Comment l’utiliser ?

En application cutanée sur la zone à traiter. Sa texture un peu épaisse (elle se solidifie à moins de 14 °C), sa couleur verdâtre et son odeur de curry surprennent un peu. Il faut la chauffer dans les mains avant de l’appliquer ou la mélanger avec une autre huile végétale (jojoba, carthame ou macadamia), ce qui est d’ailleurs conseillé pour les peaux sensibles ou les zones délicates comme le visage et le contour des yeux, car l’huile de calophylle est puissante et très active.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *