les bienfaits du lithothamne pour la santé

les bienfaits du lithothamne pour la santé

Le lithothamne également parfois orthographié « lithotame », est une petite algue de couleur rouge d’à peine quelques centimètres  que l’on retrouve dans les fonds marins, elle ne se trouve pas à la surface mais bien à des profondeurs allant de 10 à 60 mètres.

Elle se présente sous forme de petits bourgeons qui rassemblés ressemblent à du corail. En effet, elle est capable de faire cristalliser sur son « corps » différents éléments minéraux qu’elle retrouve dans la mer, c’est pour cela qu’elle développe une forme de corail et appartient d’ailleurs à la famille des Corallinacéees. La petite algue rouge possède donc la capacité de synthétiser les bienfaits de la mer et constitue ainsi une sorte de « concentré solide d’eau de mer ».

Où trouver du lithothamne

L’intérêt principale de la petite algue est le faite qu’elle soit spécialement riche en minéraux et en oligoéléments. Ceci s’explique par le milieu de vie de l’algue. Les fonds marins où on la retrouve sont ainsi particulièrement agités ce qui entraîne une oxygénation accrue de l’eau à cause des mouvements qu’elle subit. Le lithothamne est ainsi particulièrement riche en minéraux tels que le calcium (10%), et le magnésium (45%) ; elle présente également de nombreux oligoéléments tels que l’iode, le soufre, le fer, le manganèse, le zinc, le sélénium, le bore, le cuivre, le cobalt, le sodium ou encore le silice.

L’on rencontre cette petite algue du côté des Glénans, un petit archipel de la côte bretonne. Mais il ne s’agit pas du seul habitat de l’algue, on la retrouve également en Norvège, en Angleterre et au niveau de quelques côtes de la Méditerranée. L’algue rouge se retrouve toujours dans les fonds sablonneux.

Cette algue est particulièrement calcaire, c’est pour cela qu’elle porte également le nom de « lithothamnium calcareum ». Le calcaire de la plante est particulièrement perceptible lorsqu’elle sèche, l’algue prend en effet alors une couleur blanchâtre.

L’on rencontre cette petite algue du côté des Glénans, un petit archipel de la côte bretonne. Mais il ne s’agit pas du seul habitat de l’algue, on la retrouve également en Norvège, en Angleterre et au niveau de quelques côtes de la Méditerranée. L’algue rouge se retrouve toujours dans les fonds sablonneux.

Cette algue est particulièrement calcaire, c’est pour cela qu’elle porte également le nom de « lithothamnium calcareum ». Le calcaire de la plante est particulièrement perceptible lorsqu’elle sèche, l’algue prend en effet alors une couleur blanchâtre.

Le complément alimentaire idéal

Le lithothamne est également très connu pour ses propriétés en tant que complément alimentaire. Il possède en effet à lui seul 19 des 32 oligoéléments essentiels à la bonne santé du corps humain. Il contient également une source importante de Vitamine C. Sa haute teneur en calcium permet en particulier de conserver un bon capital osseux ; sa haute teneur en fer permet quant à elle de lutter efficacement contre l’anémie. Cette algue peut donc être utilisée de manière régulière comme complément alimentaire pour récupérer les différentes carences qui peuvent apparaître à cause d’une mauvaise alimentation ou hygiène de vie.

Un désacidifiant naturel

L’utilisation la plus connue du lithothamne est celle pour ses bienfaits contre l’acidité. L’algue permet en effet de faire disparaître des taux d’acidité trop élevés dans le corps, ce qui empêche le développement de nombreuses maladies.

Les multiples usages du lithothamne

L’algue rouge peut être utilisée pour soigner de nombreux troubles. Sa particularité est que l’ensemble de la plante possède des propriétés curatives. Elle sera donc moulue toute entière pour fabriquer toutes sortes de produits. Voici quelques une de ses vertus les plus importantes.

Un fertilisant hors pair

Une autre propriété de la petite algue rouge est son potentiel au niveau de la fertilisation des terres. De nombreux jardiniers utilisent ainsi le lithotame pour favoriser la croissance de leurs plantes. Notons cependant que pour fabriquer le fertilisant, il est nécessaire de se procurer l’algue en assez grandes quantités ce qui est critiqué par certains écologistes puristes qui estiment qu’un déséquilibre au niveau des fonds marins pourrait apparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *