Pourquoi et comment se former aux métiers du vin ?

Pourquoi et comment se former aux métiers du vin ?

Auparavant, les portes ouvertes axées sur le vin étaient destinées aux amateurs pour qu’ils puissent découvrir tous les secrets de la dégustation. Mais aujourd’hui, de plus en plus de gens sont intéressés à en savoir plus, de telle sorte qu’ils veulent même transformer cette passion en leur gagne-pain. Ne dit-on pas que la meilleure façon de gagner sa vie, c’est de faire quelque chose qu’on aime réellement ? Eh bien, c’est exactement la raison d’être des formations aux vins.

Une course effrénée à la formation en œnologie

Définir l’œnologie comme étant la branche consacrée au vin serait trop simpliste. Le vin est un ensemble subtil de patrimoine, de richesse, de culture et même d’émotions. De plus, la France est à ce jour le premier producteur de vin derrière l’Italie, d’où il a fallu former des commerciaux et des œnologues.

Des experts se concentrent dans ce secteur comme les acteurs le feraient dans le cinéma à Hollywood. En effet, les formations aux vins ont le vent en poupe en France et les jeunes sont très nombreux à s’y intéresser. C’est un moyen pour eux d’exploiter un domaine qui, même s’il commence à être fréquenté, reste encore un secteur prometteur pour l’avenir, d’autant que les professionnels ne courent pas les rues.

Les formations possibles

Le Diplôme National d’Œnologue ou DNE est indispensable pour devenir œnologue, directeur technique ou chef de cave. Il se prépare en deux ans et est accessible aux titulaires d’une licence en sciences biochimiques agronomiques, chimiques ou sciences biologiques. Il s’adresse aussi aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur agricole ou scientifique.

Seules quelques universités délivrent à ce jour le DNE en France. On peut citer par exemple l’Université Paul Sabatier de Toulouse, l’Institut Jules-Guyot de Dijon, l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Montpellier, l’Université de Reims…

Sinon, il existe aussi des formations plus courtes de quelques jours pour les professionnels qui veulent se spécialiser. Certaines formations s’adressent aux amateurs de vins. L’Université du vin de Suze-la-Rousse propose par exemple des stages de 1 à 4 jours et des weekends de perfectionnement dédiés à la dégustation du vin.

La formation WSET

Le WSET ou Wine Spirit Education Trust propose des formations en vins depuis maintenant quelques décennies. C’est même le plus grand fournisseur mondial de titres de vin et de spiritueux. En effet, une qualification WSET est reconnue par tous les professionnels du milieu ainsi que les amateurs.

La formation dispensée par Wine Spirit est totalement académique. Elle s’adresse aux personnes qui veulent connaître les bases du vin. Elle se divise en trois niveaux mais il est possible de choisir celle qui vous plaît et qui correspond à vos besoins, même s’il est conseillé de commencer par le niveau 1. De toute manière, il faudra passer un test de niveau si vous voulez directement accéder à un niveau supérieur.

  • Le niveau 1 : une formation pour les débutants comprenant le prix du vin. Elle se présente sous la forme d’un séminaire d’une journée sur le service du vin de base et comporte aussi un guide sur la dégustation du vin.

  • Le niveau 2 : la formation se divise en deux : vins et spiritueux d’un côté et esprits de l’autre. La première se déroule en trois jours et s’adresse aux professionnels tandis que la deuxième consiste à l’identification et à l’analyse de l’esprit.

  • Le niveau 3 : il requiert un diplôme de niveau 2 en Vins et Spiritueux. Il s’étend sur 7 jours et comporte même des heures supplémentaires. On y aborde la production et la distribution mais aussi la technique de dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *